Le Haut Conseil de Sécurité, réuni le 7 février 2018 à Baabda. Crédit Photo: Dalati & Nohra
Le Haut Conseil de Sécurité, réuni le 7 février 2018 à Baabda. Crédit Photo: Dalati & Nohra

Le Haut Conseil de la Défense a donné des instructions ce mercredi à l’Armée Libanaise de confronter toute nouvelle aggression israélienne en cas de construction d’un mur sur le territoire libanais ou face aux tentatives des autorités israéliens qui revendiquent une partie du bloc maritime 9.

Les différents responsables politiques et militaires se sont rencontrés ce mercredi 7 février. Présidé par le chef de l’Etat, le Général Michel Aoun, étaient notamment présents, le Premier Ministre Saad Hariri, le Ministre de la Défense Yaacoub Sarraaf, le commandant de l’Armée Libanaise, le Général Joseph Aoun, le responsable de la Sureté Générale, Abbas Ibrahim, celui des Forces de Sécurité, le Général Imad Othman.

Selon les autorités libanaises, la construction de ce mur viole sur de nombreux points, la frontière libanaise, la ligne bleu ne constituant pas la frontière mais une ligne de démarcation définie en 1949.

Les mesures spécifiques restent cependant confidentielles.

Pour rappel, les autorités israéliennes ont menacé le Liban de représailles suite à l’appel d’offre pour l’exploitation des ressources hydrauliques du bloc 9. Le ministre israélien Avigdor Lieberman avait menaçait les entreprises Total, ENI et Novatek participantes à l’appel d’offre d’exploration pétrolifère et gazier de ce bloc amenant à une rare entente nationale au sein de la Troika libanaise.

COMMENTER

Please enter your comment!
Entrer votre nom ici