L’hôpital Universitaire Rafic Hariri a annoncé le décès d’un de ses patients contaminés par le coronavirus COVID19. 35 personnes sont ainsi décédées depuis la découverte d’un premier cas de personne contaminée le 21 février dernier.

L’institution hospitalière précise dans son communiqué qu’aucun patient actuellement hospitalisé n’a été guéri au cours de ces dernières 24 heures. Le nombre de cas jugés critiques actuellement hospitalisés est de 2

Par ailleurs, le Ministère de la santé indique que 8 personnes ont été diagnostiquées positives au coronavirus COVID19. 7 cas seraient locaux et 1 issus de l’étranger. Au total 1 796 personnes ont été diagnostiquées positives depuis la découverte d’un premier cas, le 21 février dernier. 23 personnes, dont 8 dans un état grave, sont actuellement hospitalisées. 1242 personnes seraient guéries depuis la découverte de la maladie au Liban et 2462 tests PCR ont été effectués au cours des dernières 24 heures.

Aussi, le ministère de l’intérieur a annoncé la levée des dernières mesures instaurant un couvre-feu sanitaire de minuit à 5 heures du matin. Ce couvre-feu l obligeait ainsi restaurants, cafés, pubs ou encore boites de nuit de fermer à minuit.

Il s’agit notamment de permettre la relance du secteur du tourisme qui compte pour environ 12% du PIB alors que les experts notent avec inquiétude que le relâchement des mesures visant à mettre réduire l’extension du coronavirus, accompagnées par la réouverture de l’aéroport et l’arrivée de nombreuses personnes potentiellement contaminées. 

Au niveau statistique, ce 2 juillet

  1. Quelle est la répartition du COVID par tranche d’âge et par sexe au Liban? 

    8.21 % des cas seraient âgés de moins de 10 ans
    10.54 % de 10 à 19 ans
    24.73 % de 20 à 29 ans
    16.64 % de 30 à 39 ans
    13.85 % de 40 à 49 ans
    11.45 % de 50 à 59 ans
    7.35 % de 60 à 69 ans
    4.56 % de 70 à 79 ans
    et 2.68 % de plus de 80 ans

    56% des cas seraient des hommes et 44% des femmes.

  2. Quelle gravité des personnes atteintes au Liban?

    43.83 % seraient asymptomatiques, 51.54 % montreraient des symptômes légers et 4.63 % seraient critiques.Quelles sont les origines des contaminations au Liban?

  3. Quelles sont les origines des contaminations au Liban?

    Selon les informations communiquées, 55% des personnes infectées auraient été en contact avec des cas confirmés, 31% suite à des déplacements à l’étranger, 12 % toujours sous investigation et 2% de source inconnue.

  4. Quelle est la répartition des cas sur un plan géographique au Liban, par rapport à hier?

    Beyrouth compte 295 cas
    Le caza de Baabda compte 222 cas (+2 depuis hier)
    Le Metn compte 178 cas
    Le Chouf compte 147 cas au total
    Zahlé compte 119 cas (+2)
    le Kesrouan compte 89 cas
    Le caza d'Aley compte 83 cas
    Le caza du Akkar compte 81 cas
    Bcharré compte 74 cas
    Tyr compte 74 cas
    Zghorta compte 73 cas (+2)
    Tripoli compte 72 cas
    Saïda compte 60 cas (+1)
    le caza de Jbeil compte 56 cas
    Nabatiyeh compte 29 cas
    Denniyeh compte 27 cas
    Batroun compte 25 cas
    Baalbeck compte 24 cas
    Bint Jbail compte 18 cas
    La Békaa Ouest compte 15 cas (+1)
    Le Koura compte 13 cas
    Marjayoun compte 8 cas
    Jezzine compte 5 cas
    le Hermel compte 4 cas
    Rachaya compte 3 cas

    Et une enquête serait en cours pour 2 cas.

    *Ces chiffres semblent inclure certains faux négatifs qui sont corrigés le lendemain.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.