Les mesures visant à limiter le nombre de cas durant le mois de Ramadan ont été présentées par le Comité Corona. Ainsi à partir du 12 avril, un couvre-feu sera mis en place entre 21h30 et 5 heures. Seuls les supermarchés, les pharmacies et les services de livraison à domicile pourront fonctionner normalement.

Les restaurants devront opérer à 50% de leur capacité alors que les vendeurs ambulants ou les iftars publics seront interdits. Les ONG pourront cependant continuer à distribuer une aide alimentaire après avoir obtenu un permis du ministère de l’intérieur.

Les Mosquées seront ouvertes à 30% de leurs capacités maximales respectives et leurs responsables devront mettre en place les mesures nécessaires au respect de la distanciation et vérifier le port du masque par les fidèles.

Ces mesures visent à limiter les rassemblements notamment au sein des familles durant les fêtes, comme cela était le cas lors des fêtes de Pâques. En effet, des sources proches du dossier indiquent que ce type de rassemblement est le vecteur de propagation de la maladie.

Au total, 491 928 ont été contaminées depuis le 21 février 2020, date de la découverte d’un premier cas au Liban. 

43 décès ont été donc annoncés ces dernières 24 heures. Le nombre total de personnes décédées est de 6 592 depuis l’apparition de la maladie au Liban, le 21 février 2020.
Le ratio de tests positifs reste élevé mais diminue avec le chiffre de 15.7 %.

1 934 personnes étaient hospitalisées et 853 personnes étaient dans un état considéré comme critique et 241 personnes placées sous respirateurs. 

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Avatar
Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.