Vue de Beyrouth, depuis le littoral. Crédit Photo: François el Bacha. Tous droits réservés.
Moins d'une minute de lecture

Le nombre de lettres de crédit accordées seraient en baisse de 93% pour les 9 premiers mois de l’année indiquent les chiffres publiés par la Banque du Liban, n’atteignant que 326 millions de dollars fin septembre contre 4 922 millions lors de l’exercice correspondant de 2019.

En cause, la baisse des importations de 50%.

Les lettres de crédit sont également en baisse de 90.8% pour les importations seules, passant de 4 546 millions de dollars à seulement 417 millions de dollars

Les lettres de crédit visant à financer les exportations ne sont pas en reste, avec une chute de 93.3% passant de 2l 495 millions de dollars à seulement 167 millions de dollars.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.