Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères, a reçu aujourd’hui M. Nassif Hitti, ministre des affaires étrangères et des émigrés de la République libanaise.

Le ministre a réaffirmé les liens d’amitié profonds qui unissent la France et le Liban et l’engagement de la France auprès du peuple libanais dans les circonstances difficiles que traverse le pays.

Lors de cette première rencontre, il a rappelé que les autorités libanaises, trois mois après la tenue de la réunion du Groupe international de soutien au Liban (GIS), devaient agir face aux défis auxquels le Liban est confronté, avec pour unique préoccupation l’intérêt général du peuple libanais.

Il a marqué l’urgence de prendre un ensemble de mesures économiques, sociales et politiques répondant aux aspirations exprimées par les Libanais depuis le 17 octobre dernier. M. Jean-Yves Le Drian a souligné qu’il appartenait aux autorités libanaises de mettre en œuvre un plan crédible qui permette au pays de sortir de la crise. C’est sur cette base que la France est disposée, avec ses partenaires, à soutenir le Liban.

Le ministre a renouvelé l’attachement de la France à préserver la dissociation du Liban vis-à-vis des crises régionales, condition indispensable à la stabilité du pays comme de la région. Il a rappelé que la France, aujourd’hui comme en toutes circonstances, se tient au côté des Libanais.

Source: France Diplomatie

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.