Plus de 60 personnes disparus sont à déplorer, indique le Ministère de la Santé, dans un bilan encore provisoire, 4 jours après l’explosion qui a ravagé une grande partie de la capitale libanaise.

Pour l’heure, le bilan officiel fait également état de 154 morts dont 25 corps n’ont toujours pas été identifiés, plus de 5000 blessés.

Le Liban fait également face à une situation inédite pour lui, avec 300 000 personnes désormais dans la rue, leurs domiciles ayant été ravagés par le souffle d’une explosion de 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium, équivalente à 600 tonnes de TNT ou encore à un tremblement de terre de 3.3 sur l’échelle de Richter.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.