Les propriétaires de générateurs privés ont annoncé une grève surprise ce mardi de 17 heures à 19 heures. En cause, toujours leur bras de fer avec le Ministère de l’Économie et celui du Ministère de l’Énergie et des Ressources Hydrauliques qui exigent l’installation de compteurs d’électricité.

Cette grève, selon les propriétaires de générateurs privés, vise à protester contre le prix au kilowatt/heure imposé par les autorités libanaises. Le syndicat de ces derniers réclament ainsi une nouvelle étude prix les concernant, estimant que la tarification actuelle est insuffisante pour compenser leurs coûts de production et réaliser des profits.

Selon les autorités libanaises, le coût au kilowatt/heure – désormais régulé par le gouvernement – a été fixé à 410 livres libanaises, soit 27 cents, un prix largement supérieur à celui de l’EDL quant à lui fixé à 9 cents le kilowatt/heure, pour un coût de production de 17 cents

En cas de coupure de l’électricité fournie par l’EDL, la population risque ainsi de se retrouver dans le noir durant la période annoncée.

Lire également

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.