L’ancien Premier Ministre libanais Fouad Saniora a récusé les accusations dont il fait indirectement l’objet dans une conférence de presse qui s’est tenue ce vendredi 1 mars.

Fouad Saniora estime que toute dépense extra-budgétaire non comptabilisée serait une fabrication pour divertir le Liban de problèmes plus cruciaux.

Il a également indiqué, avec l’aide de schémas que les 11 milliards de dollars qui seraient disparus lors de ses mandats comme Ministre des Finances des gouvernements de Rafic Hariri et lors qu’il était lui même Premier Ministre entre 2005 à 2009, auraient été en réalité versés en intérêts notamment pour le secteur de l’électricité publique et le payement des salaires des militaires libanais.

Il estime par ailleurs que le Ministère des Finances n’aurait jamais pu libérer ces sommes sans être comptabilisé.

Pour rappel, le député Hassan Fadlallah, du bloc parlementaire du Hezbollah avait accusé de corruption et de disparition de fonds publics certains hauts responsables – y compris un ancien premier ministre, avait-il indiqué – sans donner leurs identités, lors du processus de lecture et de questions de la lettre d’intention du nouveau gouvernement Hariri III au parlement, il y a 2 semaines. Le gouvernement Hariri III a fait de la lutte contre la corruption l’une de ses principales missions.

Ce Jeudi, le député a déposé des documents auprès du Procureur financier, le juge Ali Ibrahim qui étayeraient, selon lui, ces accusations.

La Haute cour de justice, autre contention entre Amal, Hezbollah et Courant du Futur

Le Président de la Chambre, Nabih Berri, a également proposé de nommer les membres de la Haut cour de Justice, seule apte à juger les Présidents et les Ministres lors de l’exercice de leur mandat, afin d’activer cette institution.

Cette proposition aurait été, de source médiatique, très mal accueillie par des responsables du Courant du Futur. Ils estiment qu’il s’agit là, d’un moyen de pression à leur encontre, alors que des accusations de corruptions sont véhiculées à l’encontre de certains d’entre eux.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.