Moins d'une minute de lecture

Au 13 ème jour des manifestations, des groupes de personnes, probablement membres du Hezbollah et d’Amal, indiquent plusieurs médias libanais, ont pris d’assaut les tentes présentes au centre-ville de Beyrouth alors que les forces de sécurité ne semblent actuellement ne pas intervenir.

Une centaine individus, dont certains semblent faire usages de bâtons sont ainsi présents. Ils s’en sont pris à certains manifestants ou journalistes qui prenaient des photographies.

Ces individus ont également mis en flamme la statue mise en place par les protestataires.

Des informations font état d’une extension des incidents à Gemmayzeh et Ashrafieh, alors que des soldats libanais font leur apparition sur place.

Il ne s’agit pas du premier incident du genre. Déjà ce matin, un incident s’est déroulé au niveau du Ring Fouad Chéhab. Par ailleurs, la semaine dernière, des incidents similaires avaient eu lieu au niveau de la place Riad El Solh.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.

2 Commentaires

  1. J’aimerais que vous ayez raison mais je crois que vous avez tort. Ils ne vont “vite se rendre compte” de rien du tout. Ils sont bien installés, n’ont jamais été aussi forts militairement, ils sont nombreux, ils sont convaincus, et pas grand monde n’est capable de les faire partir.

  2. Et voilà, … le Hezbollah et Amal entrent en jeu … avec leur sens très particulier de la démocratie.
    Ils se rendront vite compte que “Tous veut dire, Tous”.
    Qu’ils partent, le Liban n’a pas besoin d’eux mais de personnes responsables qui aiment vraiment leur pays et les Libanais.

Comments are closed.