2 minutes à lire

Le Président de la commission parlementaire de la santé Assem Araji a confirmé que le plan de déconfinement mis en place au mois de mai au Liban intervenait pour des raisons économiques et non sur des bases seulement scientifiques ou sanitaires.

Assem Araji a tenu ces propos alors que le nombre de personnes contaminées localement explose. Pour la seule journée d’hier, au 2ème jour de reconfinement, 218 contaminations locales ont été diagnostiquées au cours des dernières 24 heures alors que depuis quelques jours, les autorités annoncent de manière quasi-quotidienne des décès de personnes ayant été infectées par le virus.

Pour rappel, le Liban traverse depuis 2018, une grave crise économique qui est apparue au grand jour durant l’été 2019.

Suite à cette crise, un contrôle des capitaux a été unilatéralement instauré par l’Association des Banques du Liban.

Cependant, le Liban continue à souffrir d’une crise d’une ampleur inconnue dans son histoire contemporaine, avec des estimations d’une récession qui pourrait atteindre -14% avant même l’épidémie du coronavirus COVID19.

La situation économique s’est encore dégradée suite à l’instauration de mesures de confinements mi-mars en raison de craintes de voir la situation face au virus échapper à tout contrôle. Dès le mois de mai, les autorités ont mis en place un plan de déconfinement de 4 étapes.

Cependant, les derniers chiffres apparus cette semaine laissent à dire aux spécialistes que la situation est désormais non contrôlable. Ces derniers estiment un reconfinement nécessaire pour contrer la propagation de la maladie.

De source bien informée, on faisait d’ailleurs état de pression sur le gouvernement par des organismes économiques afin de permettre une réouverture de leurs entreprises. Il s’agissait notamment des restaurateurs, des propriétaires de stations balnéaire ou de certaines chambres de commerce.

Les autorités sanitaires avaient, dès l’époque, préalablement prévenu les autorités politiques que la situation n’était pas encore stabilisée pour permettre une telle réouverture.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.