Les revenus fiscaux ont baissé de 12.5% au cours du premier semestre, indiquent les dernières statistiques publiées par le ministère des finances, confirmant ainsi une crise économie et une récession qui touche le Liban

Particulièrement touchées, les taxes douanières et celles liées à la TVA en baisse respectivement de 51.5% et de 42.3%, preuves d’un ralentissement brutal de l’activité économique et d’un effondrement du pouvoir d’achat.

Pour le seul mois de mars, les revenus fiscaux ont baissé de 24.3% par rapport à la période correspondante de l’année dernière alors que le Liban s’était déclaré en état de défaut de paiement après son échec à pouvoir honorer les émissions d’eurobonds arrivant à maturité à l’époque.

72.5% des revenus fiscaux dépendent désormais des taxes liées aux revenus notamment sur les dépôts bancaires. Ce poste pourrait également baisser, la taille des dépôts bancaires ayant diminué de 25 milliards au cours des 6 derniers mois.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.