Considéré comme étant l’un des plus anciens de la région, le monastère Saint Antoine Qozhaya a été fondé, selon la tradition, au IVe siècle, par saint Hilarion, en l’honneur de l’anachorète égyptien saint Antoine le Grand, cependant certains documents ne le mentionnent qu’à partir du premier millénaire.

Situé à 950 mètres d’altitude, dans le district de Zgharta dans la région du Nord-Liban au début de la Vallée Sainte de Qadisha, haut lieu des Ermitages, il a été le siège du Patriarcat Maronite au XIIème siècle et appartient actuellement à l’Ordre libanais maronite depuis 1708. Le Mot Qozhaya, d’origine syriaque, signifierait “Trésors de la Vie”, en raison de l’abondance de l’eau et de la nature luxuriante au niveau de son implantation.

Parmi les particularités de ce site, l’existence d’une des premières presses en langue arabe qui daterait de 1584 dans le Musée qui s’y trouve et une grotte qui sert également d’église.

Voir la galerie photo

Lire également

La Statue de Saint Charbel à Annaya

Un trésor du Liban au Louvre: Les statuettes cultuelles de Mithra originaires de Sidon

La météo libanaise et la tradition « des Trois Capuches »


Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.