Un déplacement qui ressemble plus à un retour aux sources et lors duquel le Vice-président américain a assuré l’intégralité du service après-vente : visite au mémorial de la Shoah, prière au Mur des lamentations et un discours à la Knesset qualifié par la presse israélienne comme l’un des plus pro-israélien prononcé par un dirigeant étranger. Ce qui ne manquera pas de ravir son électorat évangéliste, fondamentaliste et pro sioniste mais aussi antisémite.

A cette occasion il a déclaré sous une pluie d’ovation que l’ambassade américaine serait transférée dès l’année prochaine à Jérusalem.

« Le lien qui nous unit n’a jamais été aussi fort », a-t-il déclaré au président israélien, il est vrai que rarement des deux côtés les deux pays ont eu simultanément des gouvernements aussi obscurantistes, ancrés à l’extrême droite, animé d’une vision « divine » et mués par des considérations d’ordre théologico-religieuses.

En fervent évangéliste, le Vice-président Pence a encensé dans un discours au relent biblique l’histoire juive et le « miracle israélien “sans faire la moindre allusion à la colonisation et à l’occupation. Bien que ne figurant pas sur la Table des Lois, Pence a fortement pressé les Palestiniens de revenir à la table des négociations où ils devraient une fois de plus figurer au menu.

Quand au « miracle israélien », il s’agit bien en effet d’un miracle, et non des moindres, grâce auquel Israël sera parvenue tout en préservant l’illusion de son caractère démocratique à instaurer un régime d’apartheid ; à violer le droit international sans aucune sanction ; à pratiquer en toute impunité au XXIème siècle une politique de colonisation et à faire disparaitre une occupation ainsi que l’ensemble d’un peuple et une nation.

A présent que Jérusalem est réunifiée grâce à la providence divine, M. Pierce peut se préparer au prochain miracle : L’avènement de la fin des temps biblique et la parousie ou la seconde venue du Christ et son retour glorieux. Bien entendu ce jour-là tous les infidèles, juifs, musulmans, polythéistes, homosexuels, communistes et athées, auront droit aux flammes de l’enfer.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.