S’exprimant à l’issue de sa rencontre avec le Président de la République, le général Michel Aoun qui l’a tout juste nommé premier ministre désigné, Najib Mikati a estimé “ne pas posséder de baguette magique” face à la crise que traverse actuellement le Liban estimant par ailleurs que la tâche de relever le Pays des Cèdres est difficile.

Le succès est la coopération entre les différents acteurs, souligne le nouveau premier ministre appelant quiconque à présenter ses solutions.

Nous cherchons à former un gouvernement selon l’initiative française, et j’ai pris sur moi de ne pas parler, et le meilleur discours est celui qui est indiqué
Najib Mikati à l’issue de sa nomination
Tweet

Réagissant à sa nouvelle tâche, il estime que la solution ne peut venir que de la coopération entre tous les libanais, indiquant disposer de garanties externes.

Najib Mikati devrait ainsi entamer dès demain 11h30, les consultations avec les différents partis politiques en vue de distribuer les différents portefeuilles ministériels.

Par ailleurs, d’importantes pressions politiques seraient en cours depuis l’étranger afin qu’un nouveau gouvernement puisse être formé avant le 4 août prochain, date anniversaire de l’explosion du Port de Beyrouth. Des menaces de sanctions économiques de la part de l’Union Européenne sont même évoquées.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.