Des livres libanaises. Crédit Photo: François el Bacha pour Libnanews.com
Moins d'une minute de lecture

La livre libanaise s’effondre face au dollar, touchons à nouveau le seuil de 8000 livres, avec une parité à l’achat de 7800 LL/USD (+500 LL) et à la vente de 8000 LL/USD (+400 LL) alors que la banque centrale a repoussé une nouvelle fois, les délais – pourtant arrivés à échéance en juin dernier – pour que les banques libanaises procèdent à une hausse de leurs fonds propres.

Le nouveau délai est ainsi fixé au 31 décembre 2020, alors que la commission visant à restructurer le secteur bancaire, après que de nombreuses établissements n’aient pas pu respecter ces nouvelles dispositions, a déjà été constituée vers la mi août.

Par ailleurs, des difficultés à constituer le prochain gouvernement qui devrait mener les négociations avec le fonds monétaire international et mettre en place les réformes demandées par la communauté internationale se font sentir alors que la banque du Liban on aurait plus que trois mois de réserves monétaires disponibles pour financer l’achat de produits de première nécessité.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français