16-20 avril 2018, Bibliothèque Orientale.

La Bibliothèque Orientale de l’Université Saint-Joseph accueille le 4ème regroupement du Collège doctoral interrégional « Patrimoine dans le pourtour méditerranéen », soutenu par l’Agence Universitaire de la Francophonie, avec la participation de doctorants venus du Liban, des pays du Maghreb et de l’Europe Centrale et Orientale issus des directions régionales de l’Agence Universitaire de la Francophonie.

Dans son mot d’ouverture, le recteur de l’Université Saint-Joseph P. Salim Daccache a souligné l’aspect patrimonial par excellence de la Bibliothèque Orientale « dont la naissance remonte à 1875 l’année de la Fondation de l’Université ici même à Beyrouth. Est adjoint à la Bibliothèque, le bâtiment du Musée de la Préhistoire libanaise, dans lequel sont exposés des outils et des représentations des âges préhistoriques libanaises. Que ce soit la Bibliothèque ou le Musée, leur fondation et leur développement ont été l’œuvre des pères et frères jésuites qui ont donné de leur temps, de leurs découvertes et de leur science pour accomplir ce prodigieux monument scientifique patrimonial. C’est pour dire que la Bibliothèque est déclarée patrimoniale dans la mesure où elle contient une photothèque qui contient une bonne partie de la mémoire photographique du Liban depuis 1875 ».

De son côté, le directeur régional de l’AUF Moyen-Orient Hervé Sabourin a insisté sur le fait que «l’appui à la recherche universitaire est une donnée incontournable des grandes missions que l’AUF entend mener auprès de ses établissements-membres, notamment dans le cadre de la nouvelle stratégie qu’elle met en œuvre depuis l’an dernier et dans laquelle les questions d’innovation , de créativité et d’expertise scientifique tiennent une place prépondérante (…) La question du patrimoine qu’il soit culturel, matériel ou immatériel, sa conservation, sa restauration, sa mise en lumière comme mémoire du passé et témoignage pour l’avenir, sont autant d’enjeux forts qui défient nos sociétés modernes. Il me semble donc particulièrement pertinent que l’AUF se soit engagée dans la constitution de ce collège doctoral que sa direction régionale Moyen-Orient appuie en espérant que cette initiative suscitera de nombreuses vocations à la recherche dans ce domaine ».

Les activités de ce regroupement se prolongent jusqu’au 20 avril, incluant la journée de conférences dédiée au patrimoine et ouverte au public qui se tiendra le jeudi 19 avril, à l’amphithéâtre Leila Turqui de la Bibliothèque Orientale.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.