Accueil A la Une Publication de la 3e édition du dico Français-Libanais de Jinane et Jean-Pierre...

Publication de la 3e édition du dico Français-Libanais de Jinane et Jean-Pierre Milelli

0
309

L’immensurable poète Saïd Akl, icône de la défense de la Culture libanaise, avait souhaité un jour l’officialisation du dialecte libanais afin que ce dernier se substitue à la langue arabe, qu’il considère conservée artificiellement et voué indubitablement à la mort. Ces souhaits ne sont pas restés lettre morte, puisque des amoureux du Liban n’ont pas hésité à reprendre le flambeau de la valorisation du dialecte libanais en œuvrant pour sa promotion, sans pour autant dédaigner  langue du ḍād.

Fidèle à son passé libanais et à son présent français, Jinane Chaker Sultani Millelli oriente l’essentiel de sa carrière et de ses diverses activités en faveur du patrimoine du pays des Cèdres depuis son quotidien dans le pays des Lumières. Elle a réussi à conjuguer Francophonie et Identité libanaise à tous les temps et à toutes les personnes, au point d’en créer un couple harmonieux et fructueux, faisant en quelques sortes échos à son vécu personnel.

Titulaire d’un doctorat d’Etat en Anthropologie, ethnologie et sciences des religions, et d’un doctorat troisième cycle en management stratégique des ressources humaines, Jinane a fondé avec son époux Jean-Pierre, les éditions Milelli, spécialisées dans la langue et la culture arabes. De cette maison d’édition est né le dictionnaire Français Libanais. Édité pour la première fois en juin 2010, ce dictionnaire est le premier en son genre, qui a pu réunir un dialecte et une langue à travers une approche pédagogique évidente. Il contient plus de 300 000 mots, avec la transcription complète de chaque mot et le libanais y est saisi en caractères arabes, en privilégiant l’accent beyrouthin. Des encadrés mettant l’accent sur des proverbes et des expressions idiomatiques historient cet unique ouvrage de référence promouvant la culture libanaise.

Fort de son succès, une deuxième édition a suivi en octobre 2010 qui a en outre été rapidement épuisée. Suscitant vivement l’intérêt du public franco-libanais, ce dico est édité pour la troisième fois en 2017, ce qui prouve deux choses : le sujet possède un nombre considérable d’adeptes, et le livre version papier continue d’avoir toujours ses adhérents en dépit de l’époque de la numérisation, bien qu’il soit également commercialisé en une version téléchargeable sur Apple store depuis 2012. Il sera disponible dans les librairies en France à partir du 16 janvier 2018.

Ce dictionnaire bilingue franco-libanais, minutieusement conçu pendant quatre ans par Jinane et Jean-Pierre Milelli se veut d’être un lien entre la mémoire populaire libanaise et française, une sorte de pont linguistique entre l’Orient et l’Occident.
« Ce dictionnaire, je l’ai voulu gardien de notre mémoire collective linguistique, historique et populaire » ; « je l’ai voulu aussi un ouvrage qui honore la francophonie au Liban ; le Liban étant plus que jamais le bastion de la francophonie en terre levantine.  Les Libanais sont attachés sentimentalement à la francophonie, ça fait partie de notre héritage », ainsi s’exprime Jinane Milelli, qui en plus de sa mission sur le plan linguistique, s’active sur plusieurs chantiers culturels et sociaux. Elle a fondé en mars 2016 une association basée en France, « Patrimoine ethnologique et culture Identitaire » ayant pour but de redonner un nouveau souffle à la mémoire collective populaire notamment sous les angles anthropologique et ethnologique. Elle est également présidente du Comité mondial du patrimoine culturel de l’ULCM, (Union libanaise culturelle mondiale depuis juin 2016, après avoir été Présidente de l’ULCM- Maroc Afrique du Nord.

Article précédentLe Liban à la nativité!
Article suivantLe Ministre de l’Intérieur dévoile les nouvelles plaques d’immatriculation des véhicules
Marie-Josée Rizkallah est une artiste libanaise originaire de Deir-el-Qamar. Versée dans le domaine de l’écriture depuis l’enfance, elle est l’auteur de trois recueils de poèmes et possède des écrits dans plusieurs ouvrages collectifs ainsi que dans la presse nationale et internationale. Écrivain bénévole sur le média citoyen Libnanews depuis 2006, dont elle est également cofondatrice, profondément engagée dans la sauvegarde du patrimoine libanais et dans la promotion de l'identité et de l’héritage culturel du Liban, elle a fondé l'association I.C.H.T.A.R. (Identité.Culture.Histoire.Traditions.Arts.Racines) pour le Patrimoine Libanais. Elle défend également des causes nationales qui lui touchent au cœur, loin des équations politiques étriquées. Marie-Josée est également artiste peintre et iconographe de profession, et donne des cours et des conférences sur l'Histoire et la Théologie de l'Icône ainsi que l'Expression artistique. Pour plus de détails, visitez son site: mariejoseerizkallah.com son blog: mjliban.wordpress.com et la page FB d'ICHTAR : https://www.facebook.com/I.C.H.T.A.R.lb/