Un rassemblement a eu lieu ce dimanche matin place Kléber à Strasbourg en France, comme dans d’autres villes françaises, en solidarité avec le Liban, pays où une importante explosion a ravagé une partie de la capitale.

Ce rassemblement a lieu suite à l’appel des associations Alsace-Liban et AquiCèdre qui ont invité tous les Strasbourgeois à y participer avec pour consigne de respecter les règles sanitaires induites par le coronavirus.

Selon le communiqué:

Pour venir en aide à la population sinistrée, l’association Alsace-Liban lance un appel aux dons. Les chèques peuvent être adressés à l‘Association Alsace-Liban au 16 rue de la Tour 67200 Strasbourg.

Pour une totale transparence et efficacité, ils sont à libeller à l’ordre de Fondation de France – Solidarité Liban, précise l’association. Un reçu fiscal de don et un compte rendu détaillé des réalisations seront adressés par la fondation aux donateurs. 

Pour l’heure, le ministère de la santé indique que 158 personnes sont décédées, plus de 60 personnes toujours portées disparues et plus de 6 000 personnes ont été blessées selon un bilan toujours provisoire dans l’explosion qui a ravagé le port de Beyrouth et une grande partie de la capitale libanaise.

La piste d’une explosion accidentelle de 2750 tonnes de nitrates d’ammonium saisis en 2014 à bord d’un navire poubelle, le Rhosus battant pavillon moldave, est pour le moment privilégiée par les autorités libanaises. Cette explosion équivaudrait à celle de 600 tonnes de TNT ou encore à un tremblement de terre de 3.3 sur l’échelle de Richter.
Elle aurait ainsi causé un cratère de 210 mètres de long sur 43 mètres de profondeur, indique le dimanche 9 août une source sécuritaire citant les propos d’experts français présents sur place.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.