La première réunion du conseil des ministres de l’année a été convoquée au palais présidentiel de Baabda le lundi 24 janvier à partir de neuf heures du matin.

Au menu de cette réunion, différentes discussions sont prévues concernant le budget 2022 et 56 autres dossiers comme l’approbation du renouvellement des contrats des intérimaires de la fonction publique, la hausse de certaines indemnités des fonctionnaires ou ceux liés aux réformes réclamées par la communauté internationale en présence des ministres du mouvement Amal et du Hezbollah qui avaient annoncé la semaine dernière la fin de leur boycott.

Pour rappel, ces 2 mouvements exigeaient précédemment la destitution du juge d’investigation en charge de l’enquête portant sur le port de Beyrouth après que ce dernier ait mis en examen plusieurs anciens ministres et publié un mandat d’arrêt même à l’encontre de l’ancien ministre des finances Ali Hassan Khalil, un proche du président de la chambre Nabih Berri.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.