Depuis une heure des manifestants marchent sur l’autoroute de Mina vers le pont de Palma à Tripoli provoquant des embouteillages monstres. La place Al-Nour à Tripoli retrouve ses manifestants comme d’habitude. Autoroutes de Beddaoui coupées dans les deux sens.

Dans la Beqaa Ouest, routes de Jib Jannin et Ghaza bloquées. A Aley, au niveau de la bifurcation de Chouit, la route est également bloquée.

La plupart de ces informations, notamment quant au blocage des routes, ont été relayées par l’application TMO gérée par le centre de gestion du trafic routier, alors qu’un blackout médiatique se fait remarquer. La LBCI, la MTV, Al Jadeed, NBN et l’OTV diffusent leurs programmes habituels, sans même mention par un simple flash ou retransmission en direct des évènements.

Des convois de voitures circulent à Beyrouth, notamment à Verdun, et appellent via des vodaphones à participer en masse demain au blocage des routes menant vers le Parlement au centre-ville de Beyrouth. A Tripoli, des bus transporteront les manifestants à partir de 5h du matin vers Beyrouth pour prendre part contre la tenue de la session parlementaire du mardi.

Ces mouvements interviennent alors que la révolution du 17 octobre a annoncé depuis dimanche une grève générale ce mardi en raison de la session parlementaire au cours de laquelle la loi de l’Amnistie générale risque d`être votée. Cette session qui aurait dû se faire mardi dernier a été reportée pour ce mardi par Nabih Berri, à la vue des réactions des manifestants qui menaçaient de bloquer toutes les routes menant vers le Parlement.

Pour en savoir plus sur la gravité de la loi de l’Amnistie cliquez sur le lien suivant : https://libnanews.com/le-parlement-libanais-vers-nouvelle-heresie-lamnistie-ou-une-enieme-loi-damnesie/

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

1 COMMENTAIRE

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.