Des soldats de l’Armée Libanaise ont fait face à des militaires israéliens après que ceux-ci aient franchi la ligne bleue, ligne de démarcation entre le Liban et Israël. Ces derniers auraient pénétré en territoire libanais pour mener des travaux sur le mur actuellement construit par l’état hébreu et déjà dénoncé par Beyrouth.

Un bulldozer israélien accompagné par des soldats serait ainsi entré sur le territoire de la localité d’Adeisseh au Sud Liban où ils ont mis en place une tente et des équipements non spécifiés, le tout sous la couverture d’un char de type Merkava. Cette action a amené des soldats libanais à se mettre en état d’alerte alors que des troupes de la FINUL se sont interposées. Les forces israéliennes ont ensuite quitté les lieux. Pour l’heure, on ignore s’ils ont pu procéder à ce qu’ils tentaient de mettre en oeuvre.

Il s’agit d’une nouvelle violation par Tel Aviv de la résolution 1701 du conseil de sécurité alors que la région de Beyrouth a été survolée ces derniers jours par des drones israéliens.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.