Moins d'une minute de lecture

Nadim Munla, un proche conseiller du Premier Ministre Saad Hariri, a estimé que le plan de réforme présenté hier par le Premier Ministre constitue un message selon lequel le Liban entreprend désormais sérieusement sa gestion du déficit public.

Il a également estimé que la communauté internationale devrait prochainement montrer son soutien, qui reste encore à déterminer, au plan de réforme et que Saad Hariri recevra prochainement les ambassadeurs des principaux pays pour les informer du contenu des réformes qui seront mises en place.

À la crainte de voir l’argent déposé par la population auprès des banques libanaises, Nadim Munla a indiqué que les détenteurs d’obligations libanaises ne seront pas affectées par le plan de réformes économiques avant de conclure qu’un remaniement ministériel sera bientôt annoncé suite à la démission des 4 ministres des Forces Libanaises.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.