Moins d'une minute de lecture

Le président de la république a reçu ce matin le premier ministre sortant Hassan Diab, le ministre des finances également sortant Ghazi Wazni et le gouverneur de la Banque du Liban Riad Salamé pour évoquer avec eux l’état des réserves monétaire de la Banque du Liban.

Pour rappel, il y a deux semaines, son gouverneur ait indiqué devoir suspendre d’ici deux mois le programme de subvention des produits de première nécessité comme les médicaments, la farine, ou encore les carburants. Cette semaine, les distributeurs de carburant ont d’ailleurs dénoncé les retards pris par la banque centrale pour accorder des lignes de crédit nécessaires à ses achats.

Cette réunion vise à déterminer la période de temps qui reste pour poursuivre ce programme de subvention ainsi que les quantités qui pourront être achetées et acheminées au Liban, faute de pouvoir obtenir l’aide internationale suite à l’échec de la formation du prochain gouvernement.

Pour l’heure, les réserves monétaire de la banque centrale sont estimé à 19.8 milliards de dollars dont 17. 5 milliards qui ne peuvent être utilisé. Il reste donc 2,3 milliards de dollars soit moins de trois mois de consommation.

Cette information intervient alors que la caisse centrale de statistiques a indiqué que les prix à la consommation augmenté de 120 % sur une période d’une année.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.