Moins d'une minute de lecture

Le Ministre Talal Hawat a indiqué qu’il ne renouvellera pas le contrat de gérance et de maintenance attribué à la compagnie égyptienne Orascom, opérateur du réseau de télécommunication mobile Alfa, ni celui de Zein, opérateur de Touch.

Cette décision, dont les motifs n’ont pas été encore rendus officiels par le ministre, s’expliquerait par certaines malversations découvertes par le comité parlementaire en charge des télécommunications. Ainsi, les 2 entreprises seraient accusées d’avoir violé le contrat. Certains parlementaires estimeraient ainsi que l’état, en renégociant les contrats pourrait gagner jusqu’à 400 millions de dollars supplémentaires annuellement.

Pour l’heure, les 2 entreprises devraient poursuivre la gérance et maintenance des 2 réseaux, jusqu’à ce que le Ministère des télécommunications les notifie officiellement de cette décision et qu’un nouvel appel d’offre soit formulé.

Lire également

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.