Moins d'une minute de lecture

Les Etats-Unis ont annoncé ce vendredi offrir une récompense de 10 millions de dollars pour toute information sur les activités, réseaux et associés de Mohammed Kawtharani, un commandant du Hezbollah.

Celui-ci représenterait le Hezbollah libanais en Iran et coordonnerait plusieurs groupes pro-iraniens donc ceux précédemment organisés par le général Iranien Qassem Souleimani, assassiné, l’année dernière par les USA.

Selon le département d’état, l’homme, déjà présent sur la liste des terroristes recherchés par Washington depuis 2013, agirait en dehors du contrôle du gouvernement irakien. Il aurait déjà attaqué des missions diplomatiques étrangères à Bagdad, allusion probable aux attaques ayant visé l’ambassade américaine dans la fameuse zone verte de la capitale irakienne. Il aurait également entrainé, financé et fourni un soutien politique et logistique à des groupes chiites opposés à la présence américaine.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.