Genève, Bagdad, 28 janvier 2021 – L’Alliance internationale pour la protection du patrimoine dans les zones en conflit (ALIPH) et le ministère irakien de la Culture, du Tourisme et des Antiquités ont annoncé la mise en œuvre de mesures de stabilisation urgentes afin de protéger l’Arche de Ctésiphon (Taq Kasra, Irak), située à 40 km au sud de Bagdad, aujourd’hui dans une situation critique.

Taq Kasra, construit au VIe siècle de notre ère, est la plus ample voûte de briques au monde et le plus grand arc autonome construit avant l’époque moderne. Elément d’un complexe palatial sassanide, cette arche s’élève à 37 mètres de haut et mesure 26 mètres de large, ce qui en fait un monument unique, d’une grande importance historique et culturelle. En raison de son caractère exceptionnel, Taq Kasra pose des défis de conservation très importants. Plusieurs effondrements partiels de la voûte de briques en 2019 et 2020 ont montré l’urgence d’une stabilisation.

En octobre 2020, le ministère irakien de la Culture, du Tourisme et des Antiquités a sollicité le soutien d’ALIPH pour sauvegarder Taq Kasra. En novembre, la Fondation a financé une mission d’évaluation des conditions de sa conservation, menée par la Consultancy for Conservation and Development et coordonnée par l’Université de Pennsylvanie, afin de définir les mesures urgentes nécessaires. Une mission ultérieure d’ICONEM, également financée par ALIPH, a permis d’établir une documentation en 3D, composée de scans et de photographies à haute résolution du monument. Depuis, le Conseil de fondation d’ALIPH a approuvé une subvention de 700 000 USD afin que l’Université de Pennsylvanie et la Consultancy for Conservation and Development mettent en œuvre des mesures de stabilisation du monument, avant que ne soit engagé un vaste programme de conservation.

Le Conseil d’État irakien des antiquités et du patrimoine (SBAH), l’Université de Pennsylvanie et la Consultancy for Conservation and Development vont étroitement coopérer à la mise en œuvre de ce projet. Pour éviter tout nouvel effondrement, un échafaudage spécialement conçu pour le site sera installé, ce qui devrait soulager la charge de l’arc parabolique. Flexible, il s’adaptera au mouvement naturel des parois, ainsi qu’à l’expansion et à la contraction des matériaux, causées par les fluctuations de température. En même temps, l’équipe de conservation installera des capteurs afin de surveiller les fissures et formera le personnel du SBAH à la gestion de l’équipement et à l’analyse des données. Une fois l’échafaudage en place et l’arche stabilisée, les équipes utiliseront les scans et les photographies à haute résolution du monument, ainsi que les données géophysiques et les informations des capteurs, pour élaborer un plan de conservation complet.

“Notre objectif est de protéger ce patrimoine d’importance mondiale avec l’aide des amis de l’Irak. Nous sommes reconnaissants à ALIPH pour sa réponse rapide”, a déclaré le Dr. Laith Hussein, directeur du State Board of Antiquities and Heritage (SBAH).

“L’Université de Pennsylvanie et la Consultancy for Conservation and Development sont honorés de s’associer aux experts du ministère irakien de la culture et du Conseil d’État des antiquités et du patrimoine pour préserver ce monument très important pour le peuple irakien et pour l’humanité toutentière”, a déclaré Michael Danti, directeur du programme de stabilisation du patrimoine irakien à l’Université de Pennsylvanie. “Nous remercions la Fondation ALIPH de permettre la stabilisation d’urgence du site et d’assurer avec constance la sauvegarde du patrimoine culturel menacé dans le monde entier”.”Le patrimoine exceptionnel de l’Irak, si touché par les conflits et le terrorisme, est une priorité pour ALIPH”, a déclaré Valéry Freland, directeur exécutif de la fondation suisse. “Ce projet de stabilisation de l’un des monuments les plus remarquables du Moyen-Orient est ambitieux, car il va falloir mettre en place le plus rapidement possible un système de stabilisation extrêmement complexe. ALIPH va travailler main dans la main avec le Ministère irakien de la Culture et l’Université de Pennsylvanie pour sauver ce monument”.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն

Cette rubrique est consacrée aux Communiqués et Annonces qui nous parviennent. Nous ne sommes pas responsables du contenu. Vous pouvez également nous écrire via le formulaire "contact" de notre site. Pour rappel, Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006.