Moins d'une minute de lecture

Des sources proches du Grand Sérail indiquent que le Premier Ministre Saad Hariri aurait pris la décision de démissionner suite aux incidents qui viennent de se dérouler au Centre-Ville de Beyrouth, entre manifestants qui réclament depuis le 17 octobre au soir, la démission du Gouvernement et du Parlement ainsi que des élections législatives anticipées et un grand groupe de casseurs, identifiés par certains témoignages comme faisant parti du mouvement Amal et du Hezbollah.

Le Premier Ministre avait annoncé qu’il démissionnerait si le sang venait à couler. Certains témoignages non confirmés font état de personnes poignardées.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.