Arabie Saoudite: Arrestation de Walid Ben Talal

Au lendemain de la démission surprise du Premier Ministre Libanais Saad Hariri en déplacement au Royaume Saoudien, le prince Walid Ben Talal se serait fait arrêté durant la nuit en compagnie d’une dizaine de haut-responsables, dont des ministres actuels et des proches des anciens monarques.

Le milliardaire, qui n’est pas directement impliqué dans les sphères politiques locales, payerait ainsi l’opposition de son père Talal bin Abdulaziz al Saud au prince Mohammed ben Salman, héritier de la Couronne. Ce dernier chercherait ainsi à consolider son pouvoir alors que le Roi Salmane pourrait démissionner en fin d’année ou au début de l’année prochaine.

Figurant parmi l’une des plus grandes fortunes au Monde, en étant notamment actionnaire d’Apple et de Twitter, Walid Ben Talal serait accusé de corruption. On ne dispose pour l’heure de plus de précision à ce sujet.

Les ministres de l’économie, Adel Fakieh et le responsable de la garde nationale, l »une des principales agences sécuritaires du Royaume, le prince Miteb ben Abdullah seraient également aux arrêts dans le cadre de cette même affaire qui ressemble plutôt à un coup d’état mené par la nouvelle agence de lutte contre la corruption qui est dirigée par le prince héritier lui-même. Le prince Miteb ben Abdullah se serait également opposé à la nomination du prince Mohammed ben Salmane comme successeur au Roi Salmane.

D’autres hauts responsables se seraient faits notifier une interdiction de voyager et le gel de leurs avoirs.

Walid Ben Talal, également détenteur de la nationalité libanaise, sa mère Mouna El Solh étant la fille de  Riyad es-Solh, l’un des pionniers de l’indépendance du Liban et le premier Premier Ministre du Liban indépendant, a été souvent considéré comme un des présidents du Conseil possibles au Pays des Cèdres.

Fait troublant, l’entreprise Saudi Oger de l’ancien premier ministre aujourd’hui démissionnaire avait également été accusé de sur-facturer certains projets immobiliers publics et de détournements de fond.

The following two tabs change content below.
Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.