D’importantes altercations ont lieu entre manifestants qui essayaient d’atteindre la place de l’étoile à Beyrouth et forces de sécurité en charge de la protection du parlement.

Les forces de sécurité et les unités anti-émeute ont fait usage de gaz lacrymogène alors que ces derniers tentaient de franchir le périmètre de sécurité du Parlement.

Les manifestants réclament depuis 59 jours, le départ de l’ensemble de la classe politique, symbolisée notamment par le Président du Parlement, Nabih Berri, ancien chef de guerre de la milice Amal durant le conflit civil de 1975 à 1990 et en poste au perchoir depuis 1992. Ils accusent ainsi la scène politique d’être corrompue et d’avoir mené le Pays des Cèdres à la quasi-faillite financière.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.