La défense civile indique avoir transporté 10 personnes et la Croix Rouge Libanaise 8 personnes lors des incidents entre Forces de Sécurité du Parlement et manifestants qui entendaient pénétrer dans le périmètre de la place de l’Etoile, siège du Parlement.

Les forces de sécurité auraient fait usage de gaz lacrymogènes alors que des témoins indiquent que des coups de feu auraient été tirés.

L’après-midi déjà, d’importants heurts ont eu lieu entre contre-manifestants proches du mouvement Amal du Président de la Chambre Nabih Berri et forces de sécurité qui tentaient alors de protéger les manifestants.

Pour l’heure, les manifestants ont été refoulés en dehors de la place des martyrs du centre-ville de Beyrouth, vers l’immeuble MTC Touch à Gemmayzeh.

Pour rappel, ces incidents interviennent alors que le Liban est au 59ème jour des importantes manifestations contre l’ensemble de la classe politique, accusée d’être corrompue et d’avoir mené le Pays des Cèdres à la quasi-faillite financière.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.