Les barrières de sécurité et blocs de ciment entourant le Palais du Président de la Chambre des Députés Nabih Berry, situées à Ein Tineh, ont été démontées ce mercredi 6 mars 2019.

Installées à l’origine il y a plus de 10 ans, encore renforcées en 2014 suite à des menaces d’attentats de Daesh à l’encontre du Président de la Chambre, ces blocs de ciment barraient une des principales routes de Ramlet el Baida. Une série d’attentats commis par l’organisation terroriste avait alors touché la banlieue Sud de Beyrouth, considérée comme étant un fief du Hezbollah.

Cette décision de Nabih Berry intervient alors que la Ministre de l’Intérieur Raya Hassan avait indiqué vouloir enlever les entraves à la circulation publique. Elle avait notamment pris la décision de montrer l’exemple en démantelant les structures présentes autour du Ministère de l’Intérieur dès le jour de la passation du Ministère avec son prédécesseur Nouhad Machnouk.

Ainsi, les abords du Palais de Qoreitem ou la Sureté Générale ont également été dégagés suite à des décisions, respectivement du Premier Ministre Saad Hariri et du Directeur de la Sureté, le Général Abbas Ibrahim.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.