Le port de Beyrouth avant l'explosion
Le port de Beyrouth avant l'explosion
Moins d'une minute de lecture

Les douanes libanaises font part de la chute à hauteur de 30% du déficit commercial et de 18% des importations au mois de janvier. Sur une période d’une année glissante, les importations ont ainsi chuté de 17.8% et les exportations ont augmenté de 41.1%.

Les exportations ont ainsi atteint la valeur de 333 millions de dollars contre 236 millions de dollars au mois de janvier 2019. Il s’agirait essentiellement de bijoux qui représentent 47.7% de ce montant.

Parmi les principaux partenaires commerciaux pour les exportations libanaises, la Suisse avec 39%, suivie des Emirats Arabes Unis (11.7%), de l’Arabie Saoudite (6.6%).

Côté importation, il s’agirait essentiellement de produits minéraux (39.7% en hausse de 74% sur une période d’une année), puis de produits industriels. Nos principaux partenaires sont la Grèce (9.1%) suivi de la Turquie (8.9%), des Etats-Unis (6.3%), de la Chine (5.7)% et de la Russie (5.6%).

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.