Les 17 et 18 mars, la Chef de la Délégation de l’Union européenne au Liban, l’Ambassadeur Angelina Eichhorst, a rencontré les dirigeants des quatre principaux partis chrétiens : le chef du parti Kataëb l’ancien Président de la République Amine Gemayel, le chef des Marada le député Suleiman Franjieh, le chef des Forces libanaises Samir Geagea, et le chef du Courant patriotique libre le député Michel Aoun.

L’Ambassadeur Eichhorst a discuté avec ses interlocuteurs de l’urgence d’élire un nouveau président pour le Liban, “dont les 300 jours de vide présidentiel seront atteints dans trois jours”.

Dans une déclaration publiée par la Délégation de l’Union européenne, l’Ambassadeur Eichhorst a indiqué que le poste de Président est important “pour de nombreuses raisons que le peuple du Liban connait mieux que quiconque”. “Se mettre d’accord sur un candidat qui représente et défend les intérêts du Liban, tant au niveau interne qu’à l’étranger, enverrait un signal important d’unité, de responsabilité, de souveraineté et d’indépendance”, a-t-elle ajouté.

“L’Union européenne soutient le gouvernement du Liban, les institutions étatiques, les forces de sécurité et tous les partenaires dans leurs efforts pour maintenir l’unité du pays et une économie prospère qui développe l’égalité des chances pour toutes les personnes vivant au Liban.” L’Union européenne continuera à se tenir aux côtés du Liban – un pays où tous les citoyens puissent jouir de leurs pleins droits, un pays qui attire les investissements et le tourisme, un pays qui rayonne sur la scène mondiale. C’est ce à quoi l’Union européenne et les États membres continueront à œuvrer, à travers un soutien politique, économique et financier continu et important”, a indiqué l’Ambassadeur Eichhorst.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.