Les autorités saoudiennes et de Bahreïn ont décidé d’interrompre les connexions aériennes à destination ou au départ du Liban, suite à la découverte de 2 cas de coronavirus de type COVID-19 au Liban.

Ainsi, le Ministère des Affaires Etrangères Saoudien a indiqué qu’il n’accordera aucun visa aux ressortissants libanais depuis un pays qui hébergerait des cas confirmés de COVID-19, y compris pour le pèlerinage à la Mecque. Cela inclus le Liban.

Par ailleurs, Bahreïn ou 33 cas ont été diagnostiqués a indiqué suspendre également les vols à destination du Liban et d’Irak.

Pour rappel, un premier cas a été découvert le 20 février et un deuxième cas le 24 février. Il s’agirait de 2 personnes ayant pris le même avion, le 20 février 2020. Ils se trouveraient ainsi sous quarantaine à l’hôpital universitaire Rafic Hariri.

Cette annonce intervient alors que l’Ambassade du Liban en Iran a appelé les ressortissants libanais présents sur place à revenir dès que possible au Liban, probablement en réaction à la crainte de voir les vols entre les 2 pays être prochainement suspendus.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.