Les rues désertes au Liban suite à l'épidémie de Coronavirus COVID-19, le samedi 14 mars 2020. Crédit Photo Francois el Bacha pour Libnanews.com. Tous droits réservés
Moins d'une minute de lecture

La chaine de télévision MTV indique que le Ministère de la Santé se montrerait préoccupé par la découverte de plusieurs cas non-traçables de personnes infectées par le coronavirus COVID-19. Ainsi, les autorités envisageraient d’isoler les régions de Nord-Metn, du Kesrouan et de Jbeil pour limiter la progression de l’épidémie.

Ces mesures ont, pour le moment, été refusées par le gouvernement.

Cette information intervient alors que 149 personnes seraient actuellement officiellement contaminées selon le dernier bilan du Ministère de la Santé. On compte, toujours officiellement 4 décès et 3 guérisons.

Pour rappel, les autorités libanaises avaient ainsi proclamé un état d’urgence sanitaire ce dimanche et ont appelé la population à se confiner chez elle en raison de l’épidémie de coronavirus COVID-19. Exclues de cet appel, les personnes liées à des services essentiels. 

D’autres pays dont la France ou l’Italie ont également imposé à la population un confinement. Des mesures strictes encadrent donc les sorties des personnes, avec un questionnaire à remplir. Cependant, le Liban n’a pour l’heure pas mis en place de mesures similaires avec un justificatif pour pouvoir se déplacer.

Lire également

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.