Moins d'une minute de lecture

Le Ministère de la Santé a indiqué qu’un seul nouveau cas de personnes contaminées par le coronavirus COVID-19 a été recensé ce mardi, portant le nombre de personnes infectées à 741. Par ailleurs, le Liban compte 200 guérisons et 25 décès.

Par ailleurs, le Haut Conseil de la Défense a recommandé ce mardi l’extension de la mobilisation générale jusqu’au 24 mai, estimant que même si la situation est pour l’heure bonne, le risque de propagation de l’épidémie est toujours très présent. Ainsi, le haut conseil de la défense met en garde contre une possible deuxième vague.

Le Ministre de la Santé s’est voulu plus rassurant, soulignant qu’il s’agira à la population de décider s’il s’agit de retourner à une vie normale ou non. Cependant, Hamad Hassan indique que la vigilance reste requise face à une possible 2ème vague.

Depuis ce lundi 4 mai, est entrée en vigueur, la deuxième vague de déconfinement, avec la réouverture de certaines entreprises et l’assouplissement des mesures liées au couvre-feu sanitaire.

Cependant, ce calendrier pourrait être remis en cause en cas de recrudescence du nombre de cas de personnes contaminées, alors que l’économie libanaise déjà durement impactée par la crise économique pourrait encore souffrir des effets de la pandémie, notamment au niveau du secteur touristique largement affecté par les manifestations mais aussi par l’arrêt des vols depuis et en provenance de l’aéroport international de Beyrouth.

Au niveau statistique, ce 5 mai

  1. Quelle est la répartition du COVID par tranche d’âge et par sexe au Liban? 

    1.49% des cas seraient âgés de moins de 10 ans
    7.71% de 10 à 19 ans
    24.63% de 20 à 29 ans
    14.75% de 30 à 39 ans
    14.63% de 40 à 49 ans
    15.29% de 50 à 59 ans
    9.47% de 60 à 69 ans
    7.17% de 70 à 79 ans
    et 5.14% de plus de 80 ans

    54% des cas seraient des hommes et 46% des femmes.

  2. Quelle gravité des personnes atteintes au Liban?

    25.75% seraient symptomatiques, 65.62% montreraient des symptômes légers et 8.63% seraient critiques.

  3. Quelles sont les origines des contaminations au Liban?

    Selon les informations communiquées, 55% des personnes infectées auraient été en contact avec des cas confirmés, 25% suite à des déplacements à l’étranger, 15% toujours sous investigation et 4% de source inconnue.

  4. Quelle est la répartition des cas sur un plan géographique au Liban, par rapport à hier?

    Le Metn compte 149 cas (+1 par rapport à hier)
    Beyrouth compte 113 cas (+0 par rapport à hier)
    le Kesrouan compte 85 cas (+0 par rapport à hier)
    Bcharré compte 71 cas (+0 par rapport à hier)
    le caza de Baabda compte 61 cas (+0 par rapport à hier)
    le caza de Jbeil compte 50 cas
    Zghorta compte 41 cas (+0 par rapport à hier)
    Le caza du Akkar reste inchangé à 26 cas
    Le Chouf reste inchangé avec 19 cas au total
    Le caza d'Aley compte 18 cas comme hier hier
    Batroun compte 18 cas contre 17 cas hier
    Denniyeh compte 16 cas (+0 par rapport à hier)
    Tripoli compte 15 cas (+0 par rapport à hier)
    Saïda compte 13 cas (+0 par rapport à hier)
    Baalbeck compte 11 cas (+0 par rapport à hier)
    Tyr compte 11 cas (+0 par rapport à hier)
    Le Koura compte 7 cas (+0 par rapport à hier)
    Bint Jbail compte 4 cas
    Zahlé compte 4 cas
    Nabatiyeh compte 3 cas (+0 par rapport à hier)
    2 cas feraient actuellement l'objet d'enquêtes
    Jezzine compte 2 cas (+0 par rapport à hier)
    Marjayoun compte 1 cas
    et le Hermel compte 1 cas

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français

Répondre

Entrer votre commentaire
Votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.