La réunion du Haut Conseil de la Défense, le mardi 5 mai 2020. Crédit Photo: Dalati & Nohra

Réuni au Palais Présidentiel de Baabda sous la présidence du Chef de l’Etat, le Haut Conseil de la Défense a recommandé l’extension de la mobilisation générale pour 2 semaines supplémentaires, soit jusqu’au 24 mai.

Selon le porte-parole du Haut Conseil de la Défense, même si la situation est pour l’heure bonne, la population ne doit pas se relâcher, le risque de propagation de l’épidémie étant toujours très présent.

Pour rappel, le Premier Ministre avait indiqué hier qu’en cas de perte de contrôle, jusqu’à 56% de la population libanaise pourrait être touchée par une deuxième vague.

Pour l’heure, le Haut Conseil de la Défense estime que les autorités libanaises devraient prendre toutes les mesures nécessaires à ramener la situation sous contrôle, en punissant les personnes coupables d’effractions aux mesures de confinements et aux violations des propriétés publiques et privées. Il faisait ainsi allusion aux incidents qui ont eu lieu la semaine dernière entre manifestants, forces de l’ordre et armée libanaise.

Aussi, l’institution invite le gouvernement à permettre la reprise des activités économiques sous certaines conditions.

Cette information intervient alors que les autorités libanaises ont adopté un plan de déconfinement en 5 étapes dont la première a débuté le 27 avril dernier et la deuxième le 4 mai avec la réouverture de certaines entreprises ou encore des restaurants sous condition de respecter certaines mesures de distanciation sociale.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.