Le Premier ministre a donc appelé l’Armée Libanaise et les Forces de Sécurité Intérieure à prendre des mesures strictes pour s’assurer que la population ne quitte ses domiciles qu’en cas d’extrême nécessité.

Il s’agira notamment de mettre en place des patrouilles et des points de contrôle sur les routes. Le commandement de l’Armée Libanaise devrait annoncer les mesures dans les prochaines heures.

Cette information intervient alors que le Premier Ministre Hassan Diab a également appelé les libanais à s’imposer un couvre-feu personnel alors que 230 cas positifs ont été diagnostiqués au Liban contre 177 cas hier, la hausse la plus importante depuis le 21 février 2020, date de la découverte de la première personne contaminée.

Ces propos interviennent également alors que le Ministre de la Santé, Hamad Hasan avait demandé la mise en place d’un couvre-feu sanitaire dans certaines régions libanaises, une mesure qui avait été pourtant refusée ce dimanche par le conseil des ministres.

Des violations de ce couvre-feu et des appels à l’autoquarantaine ont été régulièrement violés dans certains quartiers, comme Tarik Jadideh, la corniche d’Ein Mreisseh à Beyrouth ou à Tripoli au Nord Liban, provoquant une polémique. De nombreuses personnes exigeaient ainsi l’instauration d’un couvre-feu militaire afin d’empêcher que ce genre d’incidents se reproduise.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.