Le Président de la République, le Général Michel Aoun, a réprimandé ses ministres face à l’absence de solutions dans le dossier de pénurie chronique dans la production de l’électricité publique.

Au cours du Conseil des Ministres qui s’est déroulé sous la Présidence du Chef de l’Etat, ce dernier a indiqué qu’il est dans l’obligation de dire au peuple libanais que « tout débat ne mène à aucun résultat ». Le Président de la République a poursuivi indiquant désirer « fournir de l’électricité aux gens » et « peu importe comment vous l’apportez », peut-on lire sur son compte Twitter.

Abordant la polémique sur la location de barges turques de production d’électricité, le Général Michel Aoun a indiqué que « personne n’a dit que le Liban était obligé d’utiliser des barges électriques, mais personne n’a proposé d’alternative ».

Pour rappel, les ministres du Courant Patriotique Libre avaient proposé la location de barges supplémentaires pour réduire le rationnement de l’électricité publique en attendant la construction de nouvelles centrales.

Le Premier Ministre Saad Hariri a également souligné l’importance de trouver une solution à la crise chronique de pénurie dans la production d’électricité en loin de son aspect politique:

« Il est important d’examiner le dossier de l’électricité d’une manière différente, loin de la politique, en mettant l’accent sur les intérêts du Liban et de la trésorerie de l’État, » a déclaré Saad Hariri qui a appelé ses ministres à présenter leurs solutions.

Pour rappel, le Liban souffre depuis de nombreuses années d’un déficit de production d’électricité alors que la société publique Electricité du Liban reste déficitaire de 1.4 milliards de dollars couvert par le trésor public.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.