Les autorités libanaises ont annoncé la suspension temporaire des vaccinations sans rendez-vous ou walk-in en raison d’un afflux important de personnes souhaitant en bénéficier en raison de l’importante hausse du nombre de nouveaux cas et cela pour des raisons logistiques. Une reprise sera annoncée ultérieurement une fois qu’un retour à la normale sera constatée.

Il s’agit, selon le ministère, de permettre que les personnes prenant des rendez-vous puissent être vacciner.

Cette information intervient alors que le dernier bilan révèle que le nombre quotidien de personnes contaminées dépassent officiellement le seuil fatidique de 500 personnes. Certaines sources indiquent que cette hausse serait induite par une présence probable du variant Delta sur une grande échelle. Ils considèrent ainsi que le nombre réel de contaminations pourrait être 7 fois plus élevés que le nombre officiel. Cette hausse devrait induire une hausse des hospitalisations et des décès d’ici 2 à 4 semaines, estiment-elles.

Au total, 1 118 218 personnes ont reçu une première dose et 635 310 personnes ont reçu les 2 doses. 548 972 ont été contaminées depuis le 21 février 2020, date de la découverte d’un premier cas au Liban. 

Le nombre total de personnes décédées est de 7 881 depuis l’apparition de la maladie au Liban, le 21 février 2020.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : Français English العربية Italiano Español Հայերեն