Diverses manifestations ont eu lieu ce mercredi dans la capitale, Beyrouth, pour dénoncer la dégradation des conditions sociales et économiques à laquelle la population fait actuellement face.

Cet après-midi, une nouvelle manifestation s’est déroulée devant le ministère de l’économie pour dénoncer la hausse des prix des produits alimentaires.

Une autre manifestation a eu lieu dans le quartier de Hamra à Beyrouth, à l’intérieur même du siège de la société RAMCO dont une filiale est mandatée pour le ramassage des ordures de la capitale, et des régions du Metn et du Kesrouan. Ils dénoncent le versement des salaires – pourtant spécifié en dollar selon les termes du contrat à l’origine – en livres libanaises au taux officiel, à savoir 1507 LL/USD.

Hier déjà, une manifestation avait eu lieu dans un centre de ramassage des ordures, provoquant, tout comme aujourd’hui, l’intervention des Forces de Sécurité Intérieure.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.