Dieu Seul est Grand!

4

Au Moyen Orient tout se passe comme si certains services de renseignements peuvent enfin se permettre une année sabbatique. Fini le temps des tracas sophistiqués. Les “intelligences” initient, canalisent les crises  extra-nationales et règlent l’ajustement des déclenchements émotionnels à l’explosion des colères, des conflits et des guerres. L’horreur est souvent orchestrée pour des causes, des intérêts, politiques et économiques stratégiques selon l’ordre prévalent des grandes puissances. Les ennemis du monde arabe n’ont plus besoin de chercher loin pour entretenir le mouvement  des multiples dissensions. Elles dérèglent à grande échelle les traditions de la modération et de l’ouverture propres à L’Islam. Le sionisme gagne encore une fois des divisions entre les arabes afin de préserver les perspectives de sa “tranquillité” territoriale. Les conflits mènent au chaos et à la menace continue de coexistence entre les religions; chrétienne et musulmane.

Le drame se fait sur un terrain vulnérable; celui des historiques blessures des fils de L’Islam, exacerbées par des luttes d’influences.
Néanmoins, des régimes en défections ou en cours de transformation nous lèguent un désolant constat: Les violences continues et les massacres ont supplanté ouvertement les efforts politiques pour de sérieuses négociations de Paix entre Israel et ses voisins. La revendication d’une cause palestinienne refusée pour son unite par les israéliens est défiée par les habituelles arrogances politiques. Le risque répété de dérapages militaires persiste sur un fond de constructions de colonies et de provocations diverses. L’éventuelle solution pour l’avenir de Jérusalem se disloque en faveur d’un immobilisme terrible: La “démocratie” israélienne du gouvernement Netanyahu mise sur la politique de l’usure par l’effritement des bonnes volontés chez les palestiniens. Seules subsisteraient, ses belliqueuses stratégies de cloisonnement. Elles demeurent ancrées à la démesure d’un Sionisme “protecteur” mais ouvertement controversé par de nombreux juifs des U.S et de l’État d’Israël. Dormir d’un oeil parmi les arabes est aujourd’hui acceptable. La violence des groupes extrémistes est la meilleure garantie de diversion au sein de régimes jadis menaçants. Ils sont pour le moins
décomposées ou focalisées sur la défense de la sécurité intérieure.

L’ennemi a changé de visage, cependant il est toujours le même. Par la confiance en Dieu; ” In God We trust”,  l’Amérique a bâtit sa puissance et son hégémonie. Cette première inscription a paru en 1864 pour annoncer que Dieu a été du côté de L’Union lors de la guerre civile américaine. Feisal Abdul Rauf ancien Imman de la mosquée Masjid Al- Farah de New york a écrit: “In God we trust” résonne aussi selon les premiers écrits des enseignements de L’Islam adaptés de la Chrétiennete et du Judaïsme selon les 2 versets du Qur’an, Quran 3:193 et Quran 2: 275.” Le lien avec Dieu est certes commun aux religions monothéistes. Néanmoins, il se dépouille pourtant de ce message essentiel: Dieu Seul est Grand pour éclairer le chemin de la  modération pour la paix, faute d’hommes qui reconnaissent son Appel et méritent son Amour !

Joe Acoury.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.