Les autorités ont débuté ce samedi, la distribution des urnes électorales pour les élections du dimanche 6 mai. Crédit Photo: NNA
Les autorités ont débuté ce samedi, la distribution des urnes électorales pour les élections du dimanche 6 mai. Crédit Photo: NNA

Alors que la date butoir pour déposer une candidature aux élections législatives s’avance, près de 260 personnes ont ainsi posé leurs dossiers. Les autorités attendent désormais que plus de 1 000 personnes fassent de même dans les 5 jours à venir.

Côté partis politiques, on poursuit les préparatifs en vue de former des alliances.

Pour le 14 Mars, les FL ont conclu une alliance avec Walid Joumblatt dans les circonscriptions d’Aley et du Chouf. À Aley, le siège maronite devrait cependant revenir à Raji al Saad sur insistance de l’ancien député druze.

Des difficultés sont cependant apparues concernant la candidature d’un membre de la famille Al Khatib sunnite dans le Chouf sur fond d’objections du Courant du Futur de la région.

À Beyrouth, Fouad Saniora poursuit ses efforts en vue de former une liste qui pourrait etre alliée à celle de Najib Mikati dans le Nord du Liban.

Des ingérences étrangères sont également apparues au niveau des listes électorales, avec, de source médiatique, une réunion regroupant Michel Moawad, Naama Afram, Sami Gemayel et quelques personnalités de la société civile, en présence de l’ambassadeur américain et d’un haut fonctionnaire de l’ambassade.

Le Hezbollah et le mouvement Amal ont ainsi conclu plusieurs alliances, notamment en dépit d’un différend entre le mouvement Amal et le Courant Patriotique Libre, également allié du Hezbollah. Il n’y aura ainsi aucune alliance entre le mouvement Amal – allié à l’occasion avec le vice-président de la chambre Elie Ferzli – et le CPL dans la Békaa. Par ailleurs, le CPL a aussi retiré son soutien à la candidature de Fayez Karam à la demande du Hezbollah. En contrepartie, le CPL obtiendra le soutien du mouvement chiite dans la circonscription de Zahlé.

Si un différend important est apparu aussi entre le Hezbollah et Walid Joumblatt, une entente aurait été conclue entre lui et le président de la chambre Nabih Berri. les voix du mouvement Amal ne seront pas ainsi à disposition du Hezbollah dans les circonscriptions où ils s’affrontent, c’est-à-dire à Beyrouth et Rachaya. Cependant, le Hezbollah a obtenu l’inclusion de Talal Arslan et Wiam Wahhad au sein de la liste du CPL dans le Chouf et Aley.

Côté capitale, Najah Wakim a finalement candidaté au sein de la liste Amal/Hezbollah de la circonscription Beyrouth II.

Reste pour l’heure la question des candidats du parti Baas qui n’a pas été encore résolue.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.