Saad Hariri en campagne électorale. Crédit Photo: Dalati & Nohra.
Saad Hariri en campagne électorale. Crédit Photo: Dalati & Nohra.

Le Premier Ministre Saad Hariri a publié un décret appelant les administrations publiques à suspendre leurs activité du vendredi 4 mai au lundi 7 mai à l’exception de celles impliquées dans le scrutin législatif du dimanche 6 mai 2018.

Ce décret intervient à la demande formulée par le Président de la République lors du Conseil des Ministres qui s’est déroulé ce jeudi 26 avril 2018. le Général Michel Aoun souhaite ainsi faciliter le processus électoral.

Pour rappel, le Liban organise le 6 mai prochain le premier scrutin législatif depuis 9 ans, les précédentes élections ayant été remises en raison de troubles sécuritaires.

Ainsi, le 6 mai prochain, des mesures de sécurité exceptionnelles seront prises pour éviter tout incident.

128 députés devraient être ainsi élus pour un mandat (normalement) de 4 ans, sous les auspices d’une nouvelle loi électorale introduisant quelques nouveautés, le vote des expatriés libanais ou encore une dose de proportionnelle.

Moins de 90 000 ressortissants libanais résidant à l’étranger se sont ainsi enregistrés sur les listes électorales, le vote étant organisé le vendredi 27 avril dans 6 pays arabes (Égypte, Sultanat d’Oman, Arabie Saoudite, Koweït, Emirats Arabes Unis et Qatar) et 33 pays dans le monde, dont le Canada, les USA ou la France. Quant aux ressortissants libanais résidant au Pays des Cèdres, ils se rendront aux urnes le 6 mai 2018.

Les électeurs devront aussi choisir une liste de candidats pour les cazas dont ils sont originaires. Parmi les candidats, ils devront sélectionner un qui sera considéré comme préférentiel. Ce mode de scrutin est sujet à de nombreuses critiques.

Voir également:

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Avatar
Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.