Source Photo: Facebook
Moins d'une minute de lecture

Un activiste, Gaby Daher, plus connu comme amateur d’art, a été libéré sous caution et placé sous surveillance à son domicile en fin d’après-midi.

Il a été préalablement interrogé ce mardi et serait actuellement interrogé par la division de lutte contre les crimes cybernétiques des Forces de Sécurité Intérieure à la caserne de Furn el Chébak à la demande de la juge Ghada Aoun. Il serait accusé de l’avoir diffamé et d’avoir posté certains messages sur les réseaux sociaux, accusant le Président de la République, le Général Michel Aoun, d’avoir mené le Liban vers l’enfer.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.