Moins d'une minute de lecture

Dans le Nord Liban, ce vendredi matin, des hommes armés non identifiés ont ouvert le feu dans les airs autour du port de Tripoli. D’autres coups de feu ont été ont été entendus à proximité de la rivière Abu Ali. Certaines routes sont actuellement bloquées par des pierres et des conteneurs. 

Pour l’heure, même si les raisons de ces incidents sont inconnus, ils interviennent au lendemain de la nomination de Hassan Diab comme nouveau premier ministre. Il succède ainsi à Saad Hariri.

Pour rappel, ce dernier n’aurait reçu le soutien que de 6 des 27 députés sunnites, chose pour laquelle il est critiqué.

Ville principalement sunnite, Tripoli est également aujourd’hui, l’un des hauts lieux des manifestations qui ont débuté dans la nuit du 17 au 18 octobre 2019. Les protestataires demandent la démission de l’ensemble de la classe politique qu’ils accusent de corruption et d’avoir mené le Pays des Cèdres à la quasi-faillite économique.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.