La BDL régule les flux financiers rentrants pour les institutions non financières.

141

Le gouverneur de la Banque du Liban Riad Salamé a publié une nouvelle circulaire portant le n ° 13220 du 16/04/2020, modifiant la circulaire n ° 7548 du 30/03/2000 concernant les opérations financières et bancaires par voie électronique.

Ainsi selon les modifications apportées, ces modifications s’adresse à toutes les institutions non bancaires – comme Western Union ou OMT – qui effectuent des transferts de fonds par voie électronique d’espèces en devises étrangères en provenance de l’étranger. Ainsi, ces devises devront être désormais être versées en contrepartie en livres libanaises selon le prix du marché.

Cette mise à jour de la circulaire intervient dès publication par le Journal Officiel, alors que la parité entre livre libanaise et dollar continue à s’effondrer au détriment de la monnaie locale. Ainsi, la parité de la livre libanaise a atteint 3 025 LL/USD à l’achat et 3 100 LL/USD à la vente selon le site LebaneseLira.org.

Aussi, les autorités libanaises tentent d’instaurer un contrôle des changes afin de limiter cette baisse, avec l’arrestation, ces derniers jours de changeurs ou encore la mise en place d’une plateforme de change électronique avec comme 2 600 LL/USD comme parité à la première cotation.

Lire également

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.