Moins d'une minute de lecture

S’exprimant sur Twitter, le Président du Courant Patriotique Libre Gébran Bassil a abordé la question de la loi d’amnistie présentée ce jeudi devant le Parlement, exceptionnellement réuni au Palais de l’Unesco.

“Pardonner le plus petit délit qui ne cause que des dommages moraux encourage plus d’anarchie et de morale. Comment si la proposition est également de réduire la punition de ceux qui ont tué nos soldats? Il est temps d’augmenter les sanctions, en particulier la corruption et de ne pas échapper à l’approbation Des lois pour le combattre, comme c’est le cas aujourd’hui, l’amnistie est l’impunité et est un nouveau crime contre le pays.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.