Le cours de la Livre Libanaise face au dollar reste inchangé au marché noir avec une parité de 4 600 LL/USD à l’achat et à 4 800 LL/USD à la vente.

Cependant, les bureaux de change qui offrent des billets verts au prix fixé par le syndicat des agents de change semblent être pris d’assaut la foule, indiquent plusieurs dépêches de l’Agence Nationale d’Information, démontrant ainsi que la demande pour le dollar reste toujours plus importante que l’offre.

Ainsi, à Ghobeiri ou encore à Saïda, une importante foule s’est rassemblée devant les quelques bureaux de change ouverts pour obtenir seulement 200 USD selon les modalités devenues obligatoires. Il s’agit notamment de présenter des papiers d’identité et de donner des explications quant à ces achats.

Pour l’heure, le maintien de la parité au marché noir à ce niveau, soit bien au-dessus de la parité instaurée par les agents de change, soit à 3 860 LL/USD à l’achat et à 3 910 LL/USD à la vente semble contrecarrer les objectifs des autorités libanaises qui souhaitent voir le taux de change descendre à 3 200 LL/USD.

Cette information intervient alors que s’est réuni pour la première fois ce mercredi, le comité interministériel en charge de lutter contre la spéculation et de surveiller la mise en oeuvre des mesures visant à juguler la hausse du dollar face à la livre libanaise. La création de ce comité a été décidée au cours du conseil des ministres qui s’était déroulé vendredi matin.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.