Le dollar reste toujours à la hausse face à la livre libanaise au marché noir, dépassant toujours le seuil symbolique des 5000 LL/USD, avec à l’achat une parité de 5150 LL/USD et à la vente de 5300 LL/USD.

Cette hausse intervient en dépit des promesses des autorités libanaises de réduire la parité à 3200 LL/USD. Face à la dégradation de la valeur de la livre, la Banque du Liban injecterait quotidiennement près de 4 millions de dollars sur les marchés, une somme jugée largement insuffisante hier par le syndicat des agents de change. Elle ne correspondrait en effet qu’à la moitié voire qu’au tiers de la demande actuelle qui reste donc supérieure à l’offre.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.